Le Blog

Le lundi 27 novembre 2017, nous avons à notre programme un échange littéraire entre Antoine Boussin et Leïla Slimani.

Leïla Slimani ne pourra, pour des raisons personnelles, être présente ce soir-là.  Nous avons essayé de trouver avec elle une autre date en novembre et même en mars 2018 mais nous venons d’apprendre qu’elle ne pourra venir cette saison.  Son temps frise l’implosion.  Elle est courtisée dans toutes les sphères.

Pour la remplacer le 27 novembre, nous avons prévu un entretien entre Antoine Boussin et Véronique Olmi.

Véronique Olmi est un écrivain français, mais également une magnifique comédienne qui a souvent joué à Bruxelles.  Elle vient d’écrire un livre qui s’appelle « Bakhita » et qui retrace la vie de Bakhita, une petite fille enlevée à l’âge de 7 ans dans son village du Darfour vers 1876.

Bakhita a connu toutes les horreurs de l’esclavage, d’abord au Soudan et ensuite en Italie.  Bakhita a été sauvée par le christianisme et est devenue, malgré elle, objet de propagande sous Mussolini.

Véronique Olmi retrace, dans un roman bouleversant, le parcours de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte.

Son roman « Bakhita » est actuellement présent sur toutes les listes des grands prix littéraires de l’automne et notamment le Goncourt, le Goncourt des lycéens, le prix Femina, le prix Landerneau des lecteurs et le prix patrimoine de la Banque Privée BPE.

Antoine Boussin nous propose un découpage particulier pour cette soirée.  D’abord 30 minutes d’interview classique et ensuite, dans la deuxième partie, Véronique Olmi nous fera une lecture théâtralisée de Bakhita.

Elle a une voix superbe et interprète magistralement son héroïne.

Nous sommes désolés du désistement de Leïla Slimani mais sommes persuadés que vous serez conquis par Véronique Olmi.